Discussions de groupes

L'atelier peut être constitué:

  • d'un groupe fermé, c'est-à-dire d'un groupe déterminé une fois pour toutes;
  • d'un groupe semi-fermé, dans lequel peuvent s'intégrer des personnes extérieures;
  • d'un groupe ouvert à de nouveaux patients. Le nombre minimum et maximum de patients pouvant s'intégrer au groupe sera prédéfini.

Le groupe a une fonction socialisante. Pour le patient, il est un lieu d'échanges interindividuels dans un cadre particulier. Le groupe est un lieu de socialisation qui implique une notion d'engagement du patient vis à vis des autres, engagement d'une présence dans un cadre défini et d'une participation à une activité.
Le rôle du soignant est d'accompagner le patient en l'aidant à s'insérer dans le groupe, en observant son comportement, en comprenant la place qu'il occupe et dans quelles circonstances.

Rôle du soignant :

Lors des groupes, le soignant doit développer des techniques d'animation de groupes thérapeutiques à la fois sur la personne et sur le groupe dans son ensemble:

  • veiller au bon fonctionnement du groupe, que tous les participants trouvent leur place,
  • faciliter l'admission de nouveaux participants,
  • canaliser les comportements d'agressivité,
  • temporiser les relations interpersonnelles très denses,
  • faciliter la communication dans le groupe,
  • établir un contact différent avec le patient dans le cadre de la relation d'aide,
  • encourager chaque patient dans sa progression (soit au niveau de l'activité même, soit dans le contact qu'il peut développer avec les autres patients...).

Les soignants doivent:

  • prendre en compte la dynamique de groupe et favoriser le processus thérapeutique, mais il devra absolument s'abstenir d'intervenir sur un mode trop interprétatif.
  • dynamiser le groupe, parfois la relation est très pauvre avec peu d'élaboration verbale.
  • Stimuler et parfois insuffler le désir de venir, de rester, de participer,
  • Etre vigilant au temps que passe le patient dans le groupe (éviter la chronicisation), le but est souvent la réinsertion).