Musicothérapie

Définition et objectifs :

La mise en place d’un “atelier musique”, correspond souvent à la volonté d’utiliser un moyen de communication différent afin de briser les barrières de la communication verbale.
La musicothérapie permet de travailler au niveau de la communication non-verbale. le fait de travailler dans le non-verbal peut faciliter énormément la prise de contact avec des personnes souffrant de psychoses ou de troubles psychotiques, mais aussi pour l’approche de personnes en dépression grave.
La musicothérapie trouve son originalité par le fait de « faire émerger l’être au delà ou en deçà des problèmes qui sont périphériques à l’être ».
Un autre aspect intéressant de la musicothérapie repose sur la notion de plaisir qu’éprouve la personne. Cette notion est primordiale.

Limites de la musicothérapie :

Il semble nécessaire de mettre en évidence les dangers de l’utilisation de la musique si celle ci n’est pas adaptée. Avec certains patients autistes, psychotiques, la musique peut être un enfermement.
La musicothérapie permet de faire remonter ses émotions, ses traumatismes. La personne utilisant la musique doit en avoir conscience, connaître ses limites afin de ne pas provoquer des situations qu’elle ne serait pas en mesure de gérer.